Les couleurs " Primaires " :
Le rouge, le jaune et le bleu.

En mélangeant les trois couleurs primaires, on obtient les couleurs dites secondaires :

Rouge + Jaune = Orange qui est complémentaire du Bleu.
Jaune + Bleu = Vert – qui est complémentaire du Rouge.
Bleu + Rouge = Violet qui lui est complémentaire du Jaune.

Couleurs tertiaires

Couleurs qui résultent du mélange d'une couleur primaire et d'une couleur secondaire.

Les non-couleurs : le blanc et le noir. Le blanc réfléchit tout les rayons lumineux. 

Le blanc est froid dans les teintes de blanc bleu et blanc neige. Il est chaud dans les teintes de blanc ivoire et blanc rosé.

Le noir est profond, mystérieux, sérieux. S’il côtoie une couleur, il la fait vibrer, la rend plus éclatante. Deux couleurs opposées côte à côte donnent une impression de volume, de relief.

Pour obtenir la couleur noire :  Mélangez 3 parties de rouge, 5 parties de bleu  et 2 parties de jaune.





La couleur dominante :  Couleur principale (en plus grande quantité) dans une composition ou un mélange.

La couleur tonique :  En plus petite quantité, complémentaire de la dominante.

La couleur peut être changée par :

- l'Ajout de noir ou de sa complémentaire(assombri,   obscurci).

- l'Ajout de blanc pour dégrader, affadir, délaver.

- l’Ajout de gris pour griser, cendrer.


Gris (couleur neutre):
Mélange de noir et de blanc.

Ombre : Couleur + Noir.
Nuance : Couleur + Blanc.

Intensité (ou chroma) : Brillance ou Matité d'une couleur.

Teinte : Un autre nom pour désigner la couleur.

Ton : Couleur + Gris.

Valeur : Caractère clair ou foncé d'une couleur.
Nous pouvons ainsi obtenir différentes teintes et nuance. Selon le bon ou le mauvais voisinage d’une autre couleur, elles se ravivent ou s’obscurcissent, foncent.

Une couleur s’éclaire lorsqu’on l'appose sur une couleur foncée
(les couleurs mises sur fond noir paraissent plus claires).

Une couleur change de nuance lorsqu’elle voisine une couleur autre
que sa couleur complémentaire.

Une couleur s’assombrit lorsqu’on l'appose sur une couleur claire
(les couleurs mises à côté du blanc paraissent plus foncées).

Une couleur est rehaussée lorsqu’elle voisine sa complémentaire
ou une couleur similaire.


On peut les travailler en dégradé  ou sans les nuancer.


Les couleurs chaudes (progressives) 
Rouges, Orangés et Jaunes.

Vives, chaudes, dynamique et aiguës. Elles ont en commun les propriétés excitantes, toniques et stimulantes.


Le Rouge donne de l’éclat, mais si vous l’employez sur les paupières, il donne un aspect las, malade, congestionné.

Blanc + Rouge = Rose : Couleur bonne mine sur les visages fatigués, confère un air de jeunesse.

L’Orangé Ensoleille. À éviter pour les blondes aux yeux bleus et les personnes âgées.

Le Jaune : Peut être une couleur froide ou chaude.

Les couleurs froides (fuyantes)  
Les Verts, Bleus, Violets. Tantôt calmantes, tantôt déprimantes ou violentes.

Violet pur : Couleur froide, apporte de la profondeur et du mystère au regard.


Violet + Jaune ou Orange :
Nuances de brun.

Pastelles :
Douces, tendres, transparentes.

Vives : Jeunes, vigoureuses, donnent un air de fête ou de carnaval.

Cendrées : Sobres, classiques, peuvent être déprimantes.

Sombres : Sévères, tristes, donnent un regard profond et mystérieux.

Nacrées : Sophistiquées, conseillées pour les maquillages de scène.

Haut de page

Retour à la page "Conseils Principale"
Retour à la page "Conseil fantaisie et théâtre"
Retour à la page "Principale"

  

Copyright © 1999 - ej2000.com Tous droits réservés
Révision : 14 September 2008